La Via Campesina Europe a analysé ces documents et présente une première position qui se concentre sur les aspects « commercialisation des semences » et ne préjuge pas de positions ultérieures sur les aspects plus horizontaux, notamment sur les contrôles et la généralisation du « paquet hygiène » à l’ensemble des productions agricoles.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *