Vin : les droits de plantation sont incontournables

Aujourd’hui, la Commission Européenne est de plus en plus isolée dans son refus de maintenir les droits de plantation après 2016, pour les vins avec ou sans appellation.

Que ce soient les gouvernements des pays viticoles, le Parlement Européen, les régions viticoles, et la grande majorité des professionnels du secteur, tous ont compris que la régulation des plantations est incontournable, si on veut éviter un désastre économique, social, et culturel.

La Coordination Européenne Via Campesina , qui a participé hier à l’évènement organisé par l’AREV à Bruxelles, soutient la déclaration des régions viticoles en faveur des droits de plantation adoptée à cette occasion.

L’heure n’est plus à la dérégulation. Trop de catastrophes en résultent, pour les marchés agricoles comme pour les marchés financiers. C’est l’existence même d’une viticulture paysanne durable en Europe qui est en jeu.

La mobilisation de tous les acteurs du milieu viticole, de leurs régions et de leurs élus va continuer, tant que l’UE n’aura pas réintroduit les droits de plantation, pour tous les vins.

Contact : Jean-François Chapelle, représentant ECVC au Groupe à haut niveau :
+33. (0)67.40.85.42.78

(1) Voir communiqué du 17 octobre dernier : http://www.eurovia.org/spip.php?art…

(2) Assemblée des Régions Européennes Viticoles http://www.arev.org/

(3) http://www.arev.org/spip.php?article2414

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *