Communiqué de Presse -23 août 2011

La souveraineté alimentaire, une réponse européenne à la crise !Krems – Autriche– 22nd août 2011

Après cinq jours d’échanges intenses et constructifs, le Forum européen Nyeleni 2011 pour la souveraineté alimentaire s’est terminé hier par l’adoption de la Déclaration Européenne pour la Souveraineté Alimentaire.

Plus de 400 délégués de 34 pays d’Europe se sont engagés à renforcer leur capacité collective pour exercer un contrôle citoyen sur notre système alimentaire et dénoncer celui imposé par l’agro-business. Ce faisant, ils ont élargi et renforcé le mouvement européen pour la souveraineté alimentaire.

Durant ces journées, plus de 120 organisations et individus, représentant la société civile et les mouvements sociaux, ont discuté de l’impact des politiques européennes et globales actuelles. Le Forum a montré l’importance de la contribution des jeunes, des femmes et des producteurs, dont les préoccupations sont souvent sous-estimées. Cette diversité et la richesse du partage d’expériences ont permis au forum Nyeleni Europe 2011 de construire une plate-forme commune et de définir comment atteindre la souveraineté alimentaire en Europe. Un plan d’action a été établi, basé sur des procédures démocratiques et participatives.

Comme le souligne la Déclaration, “nous sommes convaincus que le changement de notre système alimentaire est un premier pas vers un plus grand changement de nos sociétés”. Les délégués se sont clairement engagés pour reprendre en mains le système alimentaire :

-  En oeuvrant pour un modèle de production et de consommation alimentaire durable, tant sur le plan écologique que sur celui de la justice sociale, basé sur une activité agricole non-industrielle et des modes de transformation et de distribution alternatifs.
-  En décentralisant le système de distribution alimentaire et en reliant plus fortement les producteurs aux consommateurs.
-  En améliorant les conditions de travail et le statut social des travailleurs de l’agriculture et de la chaîne alimentaire.
-  En démocratisant la prise de décision quant à l’usage des biens communs et du patrimoine de l’humanité : terre, eau, air, savoirs traditionnels, semences et espèces animales.
-  En veillant à ce que les politiques publiques à tous les niveaux garantissent la vitalité des zones rurales, des prix équitables pour les producteurs et de la nourriture saine et exempte d’OGM pour tous.

En ces temps de volatilité politique et de crise sociale et économique, les délégués du forum NYELENI ont réaffirmé que leur vision commune met l’accent sur le droit des peuples à définir leurs propres politiques agricoles et alimentaires, sans porter préjudice aux autres humains et aux ressources naturelles, rappelant ainsi ce que signifie la Souveraineté alimentaire.

C’est pourquoi nous demandons la souveraineté alimentaire dès maintenant.

Le Comité de Pilotage du Forum européen Nyeleni 2011 pour la souveraineté alimentaire

**** Le texte complet de la déclaration est disponible sur le site du forum Nyeleni 2011 : www.nyelenieurope.net

*** Contacts presse parmi les membres du Comité de Pilotage du Forum :

• Genevieve Savigny (FR, EN) : 0033 625551687

• Irmi Salzer (DE, EN) : 0043 6991182634

• Javier Sanchez (ES) : 0034 609359380

• Luca Colombo (IT, EN) : 0039 3483988618

• David Sanchez (ES, EN) : 0034 913069900/21

Likes(0)Dislikes(0)

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

Información básica sobre protección de datos
Responsable Víctor Montes +info...
Finalidad Gestionar y moderar tus comentarios. +info...
Legitimación Consentimiento del interesado. +info...
Destinatarios Automattic Inc., EEUU para filtrar el spam. +info...
Derechos Acceder, rectificar y suprimir los datos, así como otros derechos. +info...
Información adicional Puedes consultar la información adicional y detallada sobre protección de datos en nuestra página de política de privacidad.

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.